Commissariat aux comptes

M KHELIFATI MOHAMED, directeur du cabinet d’expertise comptable KAA à Alger est Commissaire aux comptes, c’est-à-dire Auditeur Légal.

L’audit légal permet d’attester de la qualité de l’information comptable et financière mais aussi de prévenir et réduire les risques à travers l’appréciation des procédures. Au-delà de la vérification, il s’agit d’évaluer l’efficacité d’une organisation.

Les outils d’audit légal dont dispose le cabinet d’expertise comptable KAA et l’expérience de nos collaborateurs assurent à nos clients la réalisation des missions de commissariat aux comptes dans des conditions optimum et dans le respect des diligences à accomplir.

 

Qu’est-ce qu’un commissaire aux comptes en 10 points ?

1. Il exerce en profession libérale ou sous forme de société.
2. Il est indépendant, extérieur à l’entreprise mais rémunéré par elle.
3. Il est nommé par l’organe délibérant de l’entité pour une durée de six exercices, soit en vertu d’une obligation légale, soit sur une base volontaire.
4. Il prête serment devant la cour d’appel.
5. Il est tenu au secret professionnel.
6. Il a une déontologie stricte.
7. Il est tenu à un contrôle «qualité» obligatoire sur les dossiers.
8. Il est tenu à une formation continue obligatoire.
9. Il engage sa responsabilité civile, pénale et disciplinaire.
10. L’institution à laquelle il est rattaché est agréée auprès du ministère de la Justice.

Quel est le rôle du commissaire aux comptes ?

La mission principale du Commissaire aux comptes est celle de certifier la régularité et la sincérité des comptes. Elle est permanente et comporte des obligations envers les associés. En contrepartie, certaines prérogatives leur sont accordées. La mission du CAC est exclusive de toute immixtion dans la gestion : aucun éloge, ni critique, ni immixtion dans la gestion de l’entité. Khelifati Mohamed peut également effectuer des missions de commissariat aux apports et à la transformation.